PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 

Pôle d'Excellence Maritime de Brest

Les ateliers des Capucins dépassent l’échelle architecturale. C’est un territoire, une forme de ville close, quand bien même couvert. Positionnée à l’angle des ateliers des capucins, Notre parcelle a une situation territoriale insolite et privilégiée que nous souhaitons préserver et valoriser. Ainsi le premier objet scénographique de notre proposition est une architecture que nous appelons «le bâtiment» et que nous proposons d’implanter en retrait des deux façades d’angles de l’enceinte. Le bâtiment est autonome à l’intérieur du volume. Il offre un parcours scénographique tridimensionnel. L’espace évolue dans le déplacement. Il devient langage et véhicule des émotions, comme une composition musicale. L’espace joue les variations et connecte les horizons. Respiration verticale, passage dans une faille vers une cour intérieure, ouverture et dilatation, retour à travers l’épaisseur, ascension en spirale, pose en belvédère comme un pont de bateaux ouvert sur l’horizon, travelling sur le pont, glissement sur une passerelle en oblique au milieu de la nef, vue plongeante sur le canot, retour sur le pont, puis une seconde ascension en spirale aérienne, corps en porte à faux sur une plateforme suspendue en hauteur et ouvrant le regard vers l’horizon de Brest.

The Capucins workshops go beyond the architectural scale. This is a territory, a kind of enclosed town, even though it is covered. Situated on the corner of the Capucins workshops, our plot of land has an unusual and special location that we want to preserve and bring value to. So, the first scenographic aim of our proposal is a form of architecture that we call “the building” and that we want to set back from the two corner façades of the surrounding wall. The building is independent within the overall structure. It provides a three-dimensional scenographic experience. The space changes as we move around inside it. It becomes a language and conveys motion, like a musical composition. The space plays the variations and links the horizons together. Vertical respiration; the passage through a rift towards an inner courtyard; opening and distension – a return through thickness; a spiral ascent; the pose in a panoramic view like a ship’s bridge open onto the horizon; a travelling shot on the bridge, a shift onto a diagonal walkway in the middle of the nave, a bird’s eye view of the boat, the return to the bridge; then a second climb up an aerial spiral; a cantilevered structure on a platform suspended at a height, opening the viewer’s gaze towards the horizon of Brest.

Projet
Pôle d'Excellence Maritime de Brest
Date
2017
Lieu
Brest
Surface
1500 m2
 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top