PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 

Le Cri de La Muette

Il s’en est fallu de peu !

Rendez-vous compte, construire une cité dans le quartier de la Muette, qui avec le temps deviendra un dangereux coupe-gorge à kärcheriser. Sans une mobilisation de tous les instants de courageux riverains, la situation serait à n’en pas douter devenue invivable dans ce havre de paix situé non loin de la place du Trocadéro.

Mais de quoi s’agit-il au juste ? De la construction de 31 logements sociaux, rue Nicolo dans le 16ème arrondissement. Le responsable de ce scandale ? Paris Habitat, l’office public de l’habitat de la Ville de Paris qui, avec la complicité de son Maire, tente d’inoculer partout où il le peut le virus de la mixité sociale.

N’y a-t-il donc plus de place en banlieue ? Et n’a-t-on jamais vu des pauvres à la Muette ? Certes, tout le monde n’y paie pas encore l’ISF, mais quand même, il y a des limites. C’est à croire que personne en dehors de l’ouest parisien n’est au courant que les nombreux agents municipaux, habituellement éligibles au logement social, gagnent beaucoup plus dans cet arrondissement que leurs autres collègues parisiens. Pourquoi alors s’obstiner à vouloir y bâtir des logements sociaux ? Etonnant, non ?

Pour Claude Goasguen, maire de cet arrondissement maintes fois outragé, il s’agit d’une énième provocation politique visant à stigmatiser ses chers électeurs.

N’en pouvant plus, il a brillamment déclaré lors du Conseil de Paris du 7 juin 2010, et en des termes parfaitement choisis, que les habitants du 16ème devront bientôt porter « une étoile jaune » à force d’être critiqués. Cela tombe sous le sens.

Soutenus par ce parangon de civisme, les riverains ont donc saisi le Tribunal Administratif de Paris afin de faire suspendre le permis de construire de cette catastrophe programmée. Ils ont été entendus, grâce soit rendue au Juge des Référés. Cette nouvelle croisade a par ailleurs continué à être couronnée de succès, puisque c’est finalement l’ensemble des projets de construction lancé par Paris Habitat dans cet arrondissement (soit 407 logements) qui est suspendu ou sur le point de l’être.

Aujourd’hui nous vous devons la vérité. Le courage de ces personnes nous a ouvert les yeux, cette lutte de classe nous a ému. Comment avons-nous pu rester aveugles si longtemps ? C’est étranglé par les remords que nous lançons un appel aux architectes.
Chers confrères, illustres aînés, ressaisissez-vous. A Paris, il manque des bureaux, des boutiques, de grands hôtels et vous feriez mieux de travailler sur des projets plus respectables. C’est déjà le cas ? Alors arrêtez de perdre votre temps avec ces logements ridicules et bâtissons ensemble les remparts contre ces agressions de l’extérieur. Le pré carré de la consanguinité sociale vous en sera éternellement reconnaissant.

Projet
Le Cri de La Muette
Date
2010
Lieu
Paris 16
Surface
périmètre de tout l'arrondissement
 

Traverses

 
Scroll to top