PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 
Projet
Exposition "Archi & Bd"
Date
2010
Lieu
Cité de l'Architecture et du Patrimoine - Paris
Surface
1100 m²
Équipe

Projectiles, scénographes
Panni Demeter, graphiste

Exposition "Archi & Bd, La Ville dessinée"

La bande dessinée traduit le désir de l’homme à inventer des mondes parallèles,imagés et imaginaires, portant un regard parfois critique, sur notre réalité. En associant la richesse du verbe au pouvoir expressif du dessin, la bande dessinée devient un médium puissant. Politique au sens de polis, le territoire artistique de la bande dessinée est éminemment lié à celui de la ville. Il est à la fois le réceptacle et la source des rêves, des utopies et des théories urbaines les plus extravagants. La bande dessinée est à la quête de l’espace et du temps au travers des imaginaires construits et grâce à des procédés subtils et inventifs, elle dépasse les limites d’une page figée.
La colonne vertébrale de la scénographie est constituée d’une membrane sensitive longeant les parois périphériques en continue. Telle une longue page, elle déroule ses histoires. Elle est tendue haut et bas suivant des rails parallèles aux ondulations. Ensuite, elle subit tractions et poussées des supports d’exposition portés par un réseau d’échafaudage en arrière plan. En creux ou en émergence, ces mouvements « élastiques » forment un relief « habité » générant une suite d’intériorités. Imprimée d’images ou d’informations, cette membrane tendue est un « organe » médiateur.

The comic book expresses mankind’s wish to invent parallel worlds, pictorial and imaginary, bearing a sometimes critical view of our reality. By associating the richness of the word with the expressive power of drawing, the comic has become a powerful medium. Political in the sense of polis, the artistic territory of the comic is eminently linked to that of the city. It is both a receptacle and a source of dreams, utopias and the most extravagant urban theories. The comic is the quest for space and time through constructed imaginary worlds. Thanks to subtle and inventive procedures, it goes beyond the limits of a motionless page.
The backbone of the exhibition layout is made up of a continuous sensitive membrane stretched along the outer walls. Like a long page, it unfolds its stories. It extends from above and below, following the rails parallel to the undulations. Next, it follows the upward and downward motions of the exhibition material that is placed on a network of scaffolding in the background. Concave or convex, these “elastic” movements form a “living” relief that generates a series of inward states. Imprinted with images or information, this taut membrane is a mediating “organ”.

 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top