PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 

Logements pour jeunes travailleurs

Projet
foyer de 94 logements pour jeunes travailleurs 21-25 rue de l’ourcq
Date
2011
Lieu
Paris
Surface
2032 m²
Équipe

Projectiles, architectes mandataires
Consultant HQE, ALBERT & Cie
Bureau d’études fluides, Noble Ingénierie
Bureau d’études structures, E.V.P.
Bureau m. Forgue, Economiste

Le projet se décompose en deux entités bâties, implantées de part et d’autre d’une faille (au centre de la parcelle). Cette dissociation des masses signale tout d’abord avec évidence l’entrée sur la parcelle – « l’accès à mon logement » – en dégageant des échappées visuelles sur le jardin du cœur d’îlot. Elle rappelle également un mode de découpage parcellaire plus ancien, du fait de la largeur des constructions. Elle profite enfin aux circulations palières distribuant les logements par le biais d’un apport de lumière naturelle.
Le premier plot (en R+5), implanté à l’angle des rues de l’Ourcq et Léon Giraud, est une forme de réinterprétation de certaines constructions faubouriennes, caractérisées par leur pan coupé, leurs percements réguliers, leur gabarit. Le second plot présente une volumétrie plus contemporaine avec des décalages de façade et quelques porte-à-faux. Son gabarit en R+6 annonce l’échelle plus imposante des constructions de la rue de Thionville. La brique blanche unifie l’ensemble des constructions en déclinant des finitions sobres et élégantes.

The project can be divided into two entities, built either side of a gap (at the centre of the plot). This separation into buildings sends a clear signal that one is entering a piece of land – “the access to my home” – by opening up the visual perspectives on the garden at the heart of the block. It also recalls an older way of dividing land according to the size of the buildings. Last, it puts to good use the landings that service the apartments by bringing a supply of natural light.
The first building (six storeys high), located on the corner of Rue de l’Ourcq and Rue Léon Giraud, is a kind of reinterpretation of certain faubourg constructions, characterised by their cut-off corners, regular openings, and dimensions. The second building presents a more contemporary use of space with gaps in the façade and a few overhangs. Seven storeys high, it prefigures the more imposing scale of the buildings in Rue de Thionville. The white brick brings unity to the buildings with their sober and elegant finish.

 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top