PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 

Exposition "Brunes / Blondes"

Le paysage scénographique est une sorte de “ boite à images “. Il est défini par l’accumulation d’images fixes ou en mouvement disséminées sur toute sa longueur. Il est clairement séquencé par une série de grands écrans toute hauteur, disposés frontalement. Associés deux à deux, ils forment des chicanes que le visiteur traverse. Ces surfaces-frontières sont des œuvres originales éphémères, conçues par l’artiste Suzanna Fritscher que nous avons adjointe à l’équipe. Cette série d’installations, disséminées en trois séquences le long de la galerie définit un ensemble d’écrans a priori vides mais a posteriori chargés d’ images en mouvement. La vision des images disséminées dans la profondeur de l’espace est ainsi troublée par la superposition de dégradés que présentent ces surfaces, faisant apparaître et disparaître les visiteurs et les projections suspendues. La boite à images devient alors un univers de mouvements, de vertiges, de visions multiples, tantôt franches tantôt troubles.
Le long de la boite à images un certain nombre de passages transversaux rythme le parcours. Contrairement à la galerie centrale, ces espaces sont des lieux intimes, une somme de surprises contenues.

The exhibit layout landscape is a kind of ”picture box”. It features a series of fixed or moving images placed along its entire length. It is clearly sequenced by a series of large vertical screens, arranged frontally. Associated two by two, they form chicanes for the visitor to cross. These frontier-surfaces are original ephemeral works, designed by the artist Suzanna Fritcher, who has joined our team. The series of installations, arranged in three sequences along the gallery, feature a collection of apparently blank screens, which turn out to be full of images in movement. The vision of pictures scattered in the depth of space is thus troubled by the *the superimposition of surfaces fading in and out *, causing the visitors and the hanging projections to appear and disappear. The picture box thus becomes a world of movement, of dizziness and of multiple visions, sometimes clearly visible and sometimes blurred.
All along the picture gallery a certain number of *crossways passages * appear during the visit. Unlike the central gallery, these spaces are intimate spaces, a collection of discrete surprises.

Projet
Concours restreint pour l’exposition « Brunes/Blondes»
Date
2009
Lieu
Cinémathèque française - Paris
Surface
600 m²
Équipe

Projectiles, architectes – scénographes
Panni Demeter, graphiste

 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top