PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 
Projet
Exposition «Repères» L’exposition permanente de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration (CNHI)

Date
2006
Lieu
Palais de la Porte Dorée à Paris
Surface
1500 m²
Équipe

Projectiles, architectes-scénographes mandataires
Erice Stéphany, artiste plasticien
Gérard Plénacoste, graphiste
Studio K, multimédia-audiovisuel
Observatoire 1, éclairagiste

Exposition « Repères »

L’immigration est un phénomène de mouvements de populations. Elle est une histoire sans fin. A priori une exposition permanente semble être contradictoire avec la nature même de l’immigration. Que peut-on alors considérer comme évolutif dans cette exposition permanente ? Avant tout le contenu. Pour cela, notre intervention offre un outil évolutif. Les dispositifs mis au point peuvent générer de multiples configurations. Nous proposons un nouveau sol (faux plancher) et un ensemble de boîtes évoquant des containers. Un fil conducteur : les témoignages. De même que nous ne pouvons parler de l’immigration sans parler de l’émigration (A. Sayad, La Double Absence), il nous semble important d’évoquer l’Histoire de l’immigration à travers les histoires racontées par les personnes concernées. Le parcours que nous proposons se déroule à partir d’un fil conducteur constitué de témoignages d’une multitude de personnes. Chaque histoire est une pièce supplémentaire aux Repères. Ces témoignages ont une présence constante et accompagnent les visiteurs tout au long de l’exposition. Leur contenu et la manière dont ils sont exposés diffèrent selon les thématiques abordées.

Immigration is a phenomenon of the movements of populations. It is an endless story. A permanent exhibition seems at first sight in contradiction with the very nature of immigration. What can be considered as changing over time in this permanent exhibition? The content, above all. With this aim, our intervention offers an evolutionary apparatus. The tools put in place can generate a multitude of configurations. Our project involves a new floor (false floor) and a collection of boxes that recall containers. A guiding thread is the personal stories. Just as we cannot speak of immigration without speaking of emigration (A. Sayad, The Double Absence), it seems to us important to evoke the History of Immigration through the stories told by the people concerned. In our project, the visit unfolds from a guiding thread based around the personal stories of a multitude of individuals. Each story is a room added to the Landmarks (Repères). These accounts have a constant presence and accompany the visitors all through the exhibition. Their content and the way they are displayed differ according to the themes being dealt with.

 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top