PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 

Exposition « Changer d’ère »

Projet
Scénographie de l’exposition "changer d'ère ”
Date
2006
Lieu
Cite des sciences et de l’industrie de paris (75)
Surface
Surface : 900 m²
Équipe

Projectiles, architectes et scénographes mandataires
No Design, design numérique
Sophie Bruere, éclairagiste
Michaël Batalla, poésie visuelle
Panni Demeter, graphiste

Cette exposition présente un point de vue sur les comportements de l’homme face à son environnement. Elle développe une méthode pour mesurer la trace de l’homme sur la planète: l’empreinte écologique. Elle propose des solutions alternatives pour diminuer l’empreinte des activités humaines, parmi lesquels, le développement de services pour ralentir la consommation. Il s’agit alors d’exposer un discours actif : – Proposer une scénographie « légère »: une dématérialisation. Nous avons conçu un corps réactif en fusionnant l’ensemble des supports scénographiques et les projections numériques. – Exposer le discours dans une multiplicité de parcours. Pour éviter l’endoctrinement d’un discours unique. Le cœur de l’exposition fait référence à un champ cultivé dans lequel le cheminement est libre. Cet espace central est délimité par 4 installations spécifiques. Elles forment un ensemble « d’horizons » : le poids des objets, le cycle de la matière, le cycle du paysage et un mur composé de lettres manifestes. – Placer un lieu actif dans l’exposition : La Fabrique. C’est un espace de rencontres, de propositions et d’échanges à travers l’écriture, la fabrication et la parole.

This exhibition presents a viewpoint of the behaviour of mankind in the environment. A method is developed to measure the traces left by mankind on the planet: the ecological footprint. Alternative solutions are put forward to diminish the human footprint, such as developing services to decrease consumption. The aim is thus to bring out an active approach:
- Proposing a “light” exhibition staging: dematerialisation. Our project is a reactive body that merges all the exhibition layout media and digital projections.
- Laying bare our approach in the wide variety of possible visits. Avoiding the indoctrination of a single point of view. The heart of the exhibition makes reference to a planted field to which access is free. This central space is limited by four specific installations. They form a collection of “horizons”: the weight of objects, the cycle of matter, the cycle of the landscape and a wall displaying manifestos.
- Locating an active place in the exhibition: La Fabrique (The Mill). This is a meeting place for projects and exchanges through writing, manufacturing and speech.

 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top