PR O  JE C  TIL  E S

 
 
 
 

Exposition "Lénine, Staline et la musique"

Le concept scénographique de la première séquence tend à représenter le foisonnement artistique et créatif de la période par la mise en place d’un dispositif paysager associant l’idée d’une forêt constituée de troncs lumineux à une série de maisons en bois dites « Datchas », disséminées sur l’ensemble du territoire de la zone.
Le concept spatial de la seconde période est double. Deux espaces se suivent.
L’un à l’aller, « l’idéal soviétique », est un long corridor solennel axé vers une grande projection représentant une propagande de la glorification stalinienne. Deux longues parois se dressent de part et d’autre de l’espace. Elles s’orientent et entrainent le visiteur vers le « guide suprême ». Ici, des musiques sont diffusées en live.
Au retour du parcours, c’est l’envers du décor qui se définie par l’enchainement de trois salles évoquant les coulisses de la période stalinienne.

Projet
Lénine, Staline et la Musique
Date
2010
Lieu
Cité de la Musique, Paris
Surface
900 m2
Équipe

Projectiles, scénographes
Laurent Meszaros, graphiste
Hervé Audibert, éclairagiste

The layout concept of the first sequence is an attempt to represent the artistic and creative abundance of the period by setting up a landscaping device blending the idea of a forest of luminous tree trunks with a series of wooden houses called “Dachas”, scattered over the entire area.
The spatial concept of the second sequence has a dual nature. There are two distinct areas.
The first part of the visit, “the Soviet ideal”, is a long solemn corridor directed towards a large projection representing propaganda in praise of Stalin. Two long walls stand on either side of this space. They orient and lead the visitor towards the “supreme leader”. Here music is played.
In the second part, the visitor sees what had been kept hidden from view in three rooms that evoke the darker background of the Stalinist period.

 

Projets

Équipement
Habitat
Expositions
Installations
 
Scroll to top